Time out

Des scientifiques ont trouvé le moyen de supprimer le gène de la vieillesse : à partir de vingt-cinq ans, le métabolisme s’arrête de vieillir et tout individu ne change plus physiquement, peu importe son âge. Cependant, dès qu’ils ont atteint cet âge, tout être se voit donner 1000 heures et doit essayer de survivre. Le temps devient alors de l’argent. Il est à la fois possible d’en gagner et d’en perdre. La vie coûte de plus en plus cher. La société est divisée en deux : les riches – qui sont éternels – et les pauvres qui doivent acquérir du temps chaque jour pour survivre. Will Sallas, qui est contre ce procédé de vie, se donne alors comme mission de répartir les richesses afin que chaque personne ait une chance de survivre…

Andrew Niccol
Andrew Niccol se passionne très jeune pour le cinéma. Restreint par les possibilités que lui offrent sa contrée natale, il part encore jeune pour l’Angleterre où il débute sa carrière en réalisant des publicités pour la télévision. Au bout de presque dix ans de carrière en Europe, il décide de partir à Hollywood dans le but de « faire des films plus long que 60 secondes ».
Il écrit le scénario de The Truman Show qui attire tout de suite de nombreux producteurs. Mais lorsque Jim Carrey signe pour incarner le personnage de Truman, le budget explose, dépassant les 60 millions de dollars et glissant des mains du débutant Niccol. Il sera confié au réalisateur plus expérimenté Peter Weir mais le film prend toujours du retard à cause de son ampleur. Entre temps, Andrew Niccol écrit le scénario de Gattaca qu’il arrive à produire et à réaliser avant que The Truman Show ne sorte sur les écrans.
En moins d’un an, Andrew Niccol s’impose comme un réalisateur important à Hollywood, jeune talent prometteur immédiatement récompensé pour ces deux films. En 2002, il réalise Simone, deuxième long-métrage dans lequel Al Pacino interprète le rôle d’un réalisateur qui fabrique en secret une actrice virtuelle. En 2006, Niccol est aux commandes de Lord of war. Les films d’anticipation tendent à devenir sa marque de fabrique puisqu’après cinq années d’absence, il revient vers le futur en signant Time Out, un thriller futuriste dans lequel il dirige Amanda Seyfried et Justin Timberlake.

Programme du 23 février 2012

Télécharger le dossier de presse complet au format PDF

Comments are closed.