Tempo Senti (LSF)

La section enseignement de l’Institut Régional des Jeunes Sourds de Poitiers accompagne la scolarisation de jeunes déficients auditifs atteints de surdité sévère ou profonde. Ces jeunes sont scolarisés dans les établissements scolaires, en intégration, avec un accompagnement par des professeurs spécialisés ou des éducateurs scolaires spécialisés et bénéficient d’un plateau technique composé d’une orthophoniste, d’une psychomotricienne, d’une psychologue et d’un service médical.
Les jeunes qui habitent loin de Poitiers sont accueillis en semaine à l’internat dans des pavillons proches de l’I.R.J.S. et encadrés par des éducateurs spécialisés.
Les jeunes collégiens sont scolarisés au collège Renaudot et au collège France Bloch Sérazin. Certains sont appareillés et perçoivent donc les sons, plus ou moins fidèlement restitués par leurs appareils. D’autres jeunes ne perçoivent aucun son, mais sont sensibles aux vibrations.
En ce qui concerne la communication, tous les jeunes connaissent la Langue des Signes Française. Certains utilisent le français oral, d’autres ne parlent pas et utilisent exclusivement la LSF.

Objectifs d’une activité musique pour les jeunes sourds
Un apport culturel : connaître le rôle de la musique dans le monde entendant (en particulier chez les adolescents), comprendre le rôle de la musique dans un spectacle, un film ; le lien avec la danse, le chant ; l’existence d’une écriture de la musique…
La compréhension et l’appropriation du rythme et de l’intensité.
Le décodage de leurs propres sensations auditives et kinesthésiques : il permet de mieux comprendre le monde qui les entoure (bruits, vibrations)
L’attention à un code et à des règles de partage du temps pour la réalisation d’une oeuvre commune.
L’appropriation par le corps, qui rejaillira peut-être sur la maîtrise de la parole en fluidité, intonation et accentuation.
En 2011-2012, un partenariat avec un groupe d’étudiants du Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse (CESMD) a été mis en place afin de pouvoir présenter un spectacle musical au mois d’avril. Les étudiants du CESMD se destinent à l’enseignement de la musique et se trouvent ici confrontés à un public particulier qui les amène à mettre en oeuvre une pédagogie adaptée en concertation avec les enseignants spécialisés.
Le travail présenté pour le festival Voix Publiques le jeudi 23 février à 17h45 est une avant-première d’un quart d’heure de ce spectacle. Cette présentation sera suivie d’un échange avec le public.

Programme du 23 février 2012

Télécharger le dossier de presse complet au format PDF

Comments are closed.