Saint Augustin médite sur le temps

Un comédien lira le livre XI des Confessions de St Augustin, un livre du 5ème siècle ! Pourquoi un tel choix ? Parce qu’il y est question du temps, thème du festival. C’est en effet dans ce livre que l’on trouve les phrases célèbres : « qu’est-ce donc que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais. Si quelqu’un pose la question et que je veuille l’expliquer, je ne sais plus. »
Les Confessions sont à la fois un classique de la tradition philosophique et le récit singulier d’une existence humaine où de nombreux commentateurs voient l’avènement du « je », de la subjectivité humaine ».

Guillaume de Louvencourt
Guillaume de Louvencourt naît le 8 octobre 1965 à Boulogne-Billancourt.
Il étudie l’art dramatique pendant plusieurs années au cours René Simon (classes de Rosine Margat et de Cyril Jarrousseau) ainsi qu’à l’École Supérieure du Spectacle, puis devient professeur de théâtre et metteur en scène, en France comme à l’Étranger.
Il anime des ateliers au sein d’établissements scolaires et d’associations, mais, convaincu des bienfaits du théâtre sur l’individu, il choisit avant tout de mettre l’art dramatique au service du social (enfants de la guerre au Liban, personnes handicapées, femmes battues, chômeurs…).

Ses différentes interprétations :
(Rôles joués sur scène et/ou travaillés en cours)
Souvent des rôles comiques
Théâtre classique : des personnages de Feydeau, Musset, Victor Hugo …
Théâtre contemporain : Albin dans la Cage aux folles de Jean Poiret, Le Journal d’un Fou de Gogol …
One-Man Shows : écrits et interprétés par Guillaume de Louvencourt lui-même.
Lecture à voix haute
Textes bibliques, Écrits de Saint-Hilaire, Lettres de poilus, lettres d’Etty Hillesum, Jacques Prévert … (souvent accompagné par le violoncelliste François de Stabenrath.)
Passages à l’écran
Acteur dans Alcool et Justice, réalisation : Jean Damy
Acteur dans Vagabondages, réalisation : Bruno Roche
Acteur de complément (cinéma)
Un poilu – Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet (tournage à Montmorillon) Un homme d’affaires – Le sens des affaires de Guy-Philippe Bertin (tournage à New York) Un portier d’hôtel – Lolita, d’Adrian Lyne (tournage sur la Côte d’Azur)

Benoit Weeger
Benoit Weeger jouera à l’alto, les préludes de JS BACH pour violoncelle (1ère suite en sol majeur, 2ème suite en ré mineur, 3ème suite en do majeur).
En introduction et en conclusion, il jouera une pièce à l’accordéon de sa composition).

Programme du 22 février 2012

Télécharger le dossier de presse complet au format PDF

Comments are closed.