Edition 2014

 

Le dossier de presse du festival 2014 « la vérité, vrai … ment ? » est téléchargeable. Vous y trouverez tout le programme du festival et la présentation de chaque manifestation et des intervenants ainsi que le dépliant recto-verso.

Voici les photos et les points forts du festival !

Samedi 22 mars 2014


En association avec les Clefs de Notre Dame et la participation d’un étudiant de Sciences-Po,  nous avons pu entendre et voir « Comment l’art peut permettre la recherche de la vérité » Proclamation du texte de Jean Cocteau  Monologue_écrit_par_Jean_Cocteau dans l’église Notre-Dame-la-Grande de Poitiers.

Et c’est à la maison de la Trinité que la rencontre inter-religieuse aura lieu avec pour thème : Dieu pour moi, une vraie question ( avec les représentants  des communautés chrétienne, juive et musulmane).

Après toutes ces manifestations,  c’est avec le théâtre Populaire Pictave que nous avons clôturé le Festival en assistant à la représentation de la pièce
 » A chacun sa vérité de Pirandéllo »
Il avait eu déjà un beau succès le mercredi lors de la première à la Salle Salut l’artiste
sur le site du Futuroscope.
Au centre Socioculturel des 3 Cités nous avons du refuser du monde!! ( mille excuses)

 

Vendredi 21 mars 2014

A la pause déjeuner, un concert et les témoignages des étudiants du CESMD sur l’interprétation et la transcription : est-ce une trahison.

  

Yves-Marie Blanchard prêtre,  théologien a rempli la salle de la médiathèque ( mille excuses pour ceux qui n’ont pas pu assister à cette conférence) sur le thème: « Qu’est-ce que la vérité. Et si Pilate avait raison… »

Et c’est avec Michel Morange professeur à l’ENS, que le débat : « Faut’il renoncer aux vérités scientifiques aujourd’hui a conclut notre journée.

Jeudi 20 mars 2014

En début d’après midi , dans  le musée Sainte Croix est proposée une déambulation avec Françoise d’Argenson  sur « la vérité en peinture »

Sapanet

Et avec Le Dr Sapanet expert judiciaire nous découvrons toutes les étapes pour rechercher les preuves sur un corps comme sur la scène d’un crime.

La journée se termine à la maison de la Trinité pour la projection du Film
 » L’histoire secrète de l’archipel du Goulag » en présence du réalisateur Jean Crépu

 Mercredi 19 mars 2014

A la pause déjeuner, le cercle de silence : une voie, un cri pour la dignité sur le parvis de Notre-Dame-la-Grande, suivi d’une animation.

Dans l’après-midi, les enfants étaient invités à un atelier peinture avec Maddli.
Vous pouvez retrouver le blog d’aquarelles de Maddli  http://aquamadlli.over-blog.com

   Et le public a pu découvrir « la vérité caché » avec le choeur d’enfants de l’école maîtrisienne, en association avec Chemin de Musique.

Dans la soirée, Thomas d’Ansembourg, psychothérapeute et auteur de « cessez d’être gentil, soyez vrai ! » a évoqué les grandes lignes de son livre devant un public nombreux et autour de la communication non violente , puis une autre conférence avec le professeur Roger Gil sur la vérité aux malades.

 

Mardi 18 mars 2014

Jean-Clément Martin, professeur émérite à l’université Paris I – Panthéon – Sorbonne a évoqué lors de sa conférence de la vérité en Histoire.

Suivi d’une conférence à FBS sur les enfants et les non-dits : faut-il tout dire, quand et comment ? par le professeur Ludovic Gicquel, pédo-psychiatre.

Lundi 17 mars 2014

  La première conférence du festival fut dédier à Cézanne en Provence : La vérité en peinture animée par  Denis Coutagne

La projection du film de Serge Garde « Outreau, l’autre vérité » au TAP Castille a été suivi par un débat avec le réalisateur et Marie-Christine Gryson-Dejehansart, psychologue, expert judiciaire et Joseph Ancel, magistrat honoraire.

         

Dimanche 16 mars 2014

L’inauguration du festival voix publiques « la vérité, vrai…ment » a eu lieu à la chapelle de la Providence :

 

Suivi du concert de violoncelle avec Sébastien Hurtaud à l’écoute des suites de Jean-Sébastien Bach.

      

 

Samedi 15 mars 2014

Pour ce premier jour du festival, l’exposition « Plus vrai que nature » est présentée dans l’îlot des Cordeliers et pendant toute la durée du festival. Elle présente différentes aquarelles, photos et trompe l’oeil de Jean-Jacques Giraud, Madlli, Michel Cordeboeuf, Vincent Duval, et des tableaux de Cézanne.

Qu’est-ce que la vérité ? Existe-t-elle seulement ?
Si oui, quel idéal ! Quel beau cheval de bataille ! Mais est-elle une ou multiple ? Quels rapports entretient-elle avec la réalité et avec l’exactitude ? Et où allons-nous la trouver ?  Dans les approximations de la Science ? Ou parmi les effets de manche des prétoires ? Dans les paroles que l’on adresse aux grands malades ? Ou dans les viscères de la victime qu’explore le médecin légiste ? Sous les non-dits qui bordent l’enfance ? Ou dans la subjectivité de l’art ? Dans le silence de Dieu ? Ou dans les certitudes parfois chancelantes de l’Histoire ?

Venez avec nous essayer de l’enfourcher… et si au terme de l’épreuve,  vous vous retrouvez à terre, vous pourrez conclure avec Pirandello : » Chacun sa vérité  » !

 

 

 

Comments are closed.