Temps et écriture dans l’église médiévale

L’Eglise du Moyen Age nous a légué de nombreux manuscrits, livres, chartes et rouleaux, ainsi que des inscriptions diverses sur les objets ou monuments qui ont survécu jusqu’à nous. Intimement liée à la mémoire, l’écriture revêt dans la culture ecclésiastique médiévale un sens et une importance spécifiques.
Des récits concernant l’invention de l’écriture aux prologues des chroniques, les auteurs montrent qu’elle s’inscrit dans un temps linéaire, historique. Cependant, l’usage de l’écrit pour soutenir la liturgie la fait entrer aussi dans un temps cyclique, sorte de présent continu, ou sans cesse réitéré.
Enfin, la perspective du jugement dernier et du « livre de vie » de l’Apocalypse, sur lequel seront notés les noms des justes, donne à l’écriture une dimension nettement eschatologique, liée à la fin des temps. A partir d’exemples divers empruntés au Moyen Age central, la conférence tentera d’explorer ces trois « temps » de l’écriture dans l’Eglise médiévale.

Cécile Treffort est professeure des Universités en histoire du Moyen Age, directrice du Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (Université de Poitiers/CNRS), et responsable du Corpus des inscriptions de la France médiévale. Spécialiste des rites funéraires, de l’histoire culturelle et religieuse du Moyen Age, elle travaille également depuis plusieurs années sur la thèse de l’écriture. Elle a publié de nombreux articles et plusieurs ouvrages, parmi lesquels À réveiller les morts (Lyon, 1993), L’Église carolingienne et la mort (Lyon, 1996), L’abbaye de Maillezais (Rennes, 2005), Mémoires carolingiennes (Rennes, 2007) ou Paroles inscrites (Paris, 2008).

Les clefs de Notre-Dame-la –Grande
Association dont l’objectif est de permettre à chacun de mieux connaître la collégiale Notre-Dame-la-Grande à travers différentes manifestations artistiques originales.

Programme du 20 février 2012

Télécharger le dossier de presse complet au format PDF

Comments are closed.